La Banque du Canada est sur le point de relever à nouveau les taux d’intérêt – mais laisse entendre qu’une hausse est peu probable pour l’instant


Affaires·Casser

La Banque du Canada a encore augmenté son taux d’intérêt, à 4,5 %, mais a déclaré que cela pourrait être fait avec sa campagne de hausse des taux.

La banque centrale a essayé de lutter contre l’inflation pour livrer

Tiff Macklem, gouverneur de la Banque du Canada, prend la parole lors d'une conférence de presse à Ottawa, le 19 octobre.  27, 2021.
Tiff Macklem, gouverneur de la Banque du Canada, prend la parole lors d’une conférence de presse à Ottawa, le 19 octobre. 27 février 2021. La banque centrale a de nouveau relevé son taux d’intérêt mercredi. (Adrian Wyld / La Presse canadienne)

La Banque du Canada a également augmenté son taux d’intérêt, à 4,5 %.

Les économistes s’attendent à cette décision alors que la banque tente de lutter contre la hausse de l’inflation pour tenir ses promesses.

C’est la huitième fois en moins d’un an que la banque relève ses taux d’intérêt, ce qui rendra les emprunts plus chers.

Mais à un tiers, c’est aussi la plus faible augmentation depuis mars, et un signe que la banque pourrait en finir avec des taux plus élevés à court terme.

La banque en a également dit plus dans un communiqué accompagnant sa décision, affirmant que “si le développement économique progresse conformément à ses attentes, (la banque) s’attend à maintenir la politique actuelle tout en évaluant le rythme des augmentations des taux d’intérêt”.

La banque s’est également donné une flexibilité limitée, cependant, pour augmenter davantage les taux si l’inflation se poursuit. “L’instance dirigeante est prête à augmenter le montant si nécessaire pour ramener l’inflation à 2%”, a déclaré la banque.

Les responsables de la banque centrale auront plus à dire sur leur point de vue lors d’une conférence de presse qui débutera à 11 h HE.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Pete Evans est rédacteur commercial principal pour CBCNews.ca. Avant de venir à CBC, son travail a été publié dans le Globe & Mail, le Financial Post, le Toronto Star et le Canadian Business Magazine. Twitter : @p_evans Courriel : [email protected]

Leave a Comment